Les sadomasochistes manifestent contre la loi anti-fessée

Les sadomasochistes manifestent contre la loi anti-fessée

Les adeptes du BDSM manifestent aujourd’hui en France pour protester contre l’adoption définitive de la loi « anti-fessée » votée cette semaine au Sénat.

Ce mardi, le Parlement a adopté une proposition de loi visant à interdire les « violences éducatives ordinaires ». Cette loi, adoptée à main levée à l’unanimité, ne plaît pas au milieu BDSM qui dénonce un déni du droit à une sexualité violente. « Pour les enfants, c’est bien, mais qui a pensé à nous en votant cette loi ? » nous explique Brahim, responsable d’un club SM à Paris. « Sans fessée, je n’ai plus qu’à fermer mon club » déplore le jeune entrepreneur.

« Qui va payer le loyer du donjon ? »


En effet, la fessée est au cœur des jeux de domination, et l’interdire signerait la faillite de nombreux établissements spécialisés, ainsi que le chômage de nombreuses dominatrices professionnelles. « Qui va payer le loyer du donjon si je ne peux plus exercer la base de mon métier ? » s’inquiète Maîtresse Sonia, qui a 52 ans n’imagine pas se reconvertir dans un autre emploi.

Des manifestants en gilets jaunes


Ils étaient des milliers aujourd’hui à Paris et dans différentes villes de France, certains portant des gilets jaunes, à revendiquer leur droit à se claquer les fesses entre adultes consentants.

Espérons que leurs revendications seront entendues et qu’une exception sera faite pour eux. La secrétaire d’État à l’Égalité, Marlène Schiappa, a déjà annoncé sur Twitter qu’elle soutenait la cause BDSM : « C’est tellement rare de voir des femmes frapper des hommes, on ne peut pas interdire ça sans réfléchir à toutes les conséquences que ça pourrait avoir ».

d’après une idée originale de Li Lith dans le très select Groupe SecretNews

 

secretnews-logo-rond Les sadomasochistes manifestent contre la loi anti-fessée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire