Les Balkany ont lavé leur argent sale cette nuit pour demander un acquittement

Les Balkany ont lavé leur argent sale cette nuit pour demander un acquittement

Après les plaidoiries, la parole a été donnée une dernière fois aux prévenus. Patrick Balkany a expliqué que son épouse et lui avaient passé la nuit à laver tout leur argent sale. Billet par billet, mais « Pas les pièces parce que ça faisait trop de bruit dans la machine à laver ».

« Lavés, séchés et repassés, monsieur le juge, vous ne trouverez pas un billet plus propre dans toute la France, même dans le portefeuille de Nico » explique Patrick Balkany au juge. « On fait la paix et on oublie ça ? » a demandé naïvement le maire de Levallois qui espère un acquittement.

Isabelle Balkany quant à elle s’est longuement exprimé à propos de la poudre à lessiver qu’elle avait utilisé pour laver chaque billet,mais « Pas les pièces de monnaie parce que ça faisait trop de bruit dans la machine à laver et les voisins se plaignaient ». L’épouse du maire de Levallois a expliqué qu’ils avaient eux-même repasser chaque billet : « J’ai commencé par les roses, puis les jaunes et ensuite les verts, mais les petites coupures c’est Patrick ». Isabelle Balkany avait encore des cernes sous les yeux, « on y a passé la soirée et la nuit, les copains sont venus nous aider ». Dans la sale on aperçoit le visage fatigué de François Fillon et de Jérôme Cahuzac qui avaient été appellé à témoigner par la défense au début du procès.

Patrick Balkany et son épouse Isabelle sont accusé d’avoir caché 13 millions d’euros d’avoirs au fisc entre 2007 et 2014, 

Proposé par Ben dans le très select Groupe SecretNews

 

secretnews-logo-rond Les Balkany ont lavé leur argent sale cette nuit pour demander un acquittement

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire