Macron négocie la déportation des Gilets Jaunes en Amazonie avec le chef indigène Roani

Macron négocie la déportation des Gilets Jaunes en Amazonie avec le chef indigène Roani

Emmanuel Macron a affirmé son soutien financier pour aider l’Amazonie à préserver sa biodiversité, à condition que le grand chef Roani accepte d’accueillir les Gilets Jaunes dans sa tribu.

En tournée européenne pour alerter sur les dangers de la déforestation en Amazonie, le chef indigène Roani a rencontré Emmanuel Macron jeudi 16 mai. Le chef de l’Etat lui a affirmé son soutien, notamment financier, pour l’aider à préserver la biodiversité. Mais le président de la république a posé une seule condition : que les tribus d’Amazonie accepte d’accueillir les Gilets Jaunes « pour toujours et sans billet retour », selon ses propres mots.

Pendant plus d’une heure, le président et son homologue le chef Roani ont discuté de diverses propositions d’accueil des Gilets Jaunes au sein des tribus d’Amazonie. Les premiers vols charter sont prévu courant de cet été. Maxime Nicolle, Fly Rider, est déjà sur place.

male-silhouette-talking-1 Macron négocie la déportation des Gilets Jaunes en Amazonie avec le chef indigène Roani

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Facebook Comments

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !