La France signe la vente de dix tonnes de « pierres à lapidation » avec le Brunei

La France signe la vente de dix tonnes de "pierres à lapidation" avec le Brunei

Le petit Etat de Brunei a instauré la peine de mort par lapidation pour punir l’homosexualité et l’adultère. Une nouvelle législation dont la France espère profiter en devenant fournisseur officiel du Brunei en « pierres à lapidation ».

Malgré la polémique face à la nouvelle loi autorisant la lapidation au Brunei, Emmanuel Macron s’est rendu dans le sultanat, gros client de la France, pour signer de nouveaux contrats d’armement, dont 5 tonnes de pierres qui serviront à la lapidation des homosexuels et des couples adultères. Selon le rapport au Parlement sur les exportations de cailloux, ce sont ainsi plus de 89 milliards d’euros de commandes de pierres à lapider qui ont été validées en un mois.

Les nouvelles lois rendent les rapports sexuels entre les hommes passibles de la peine capitale par lapidation. Les relations entre femmes sont passibles d’un maximum de 10 ans de prison. Jusque-là, les relations sexuelles entre hommes, déjà illégales à Brunei, étaient punies d’une peine maximale de dix ans de prison. Grâce à la nouvelle loi, la France pourra exporter plusieurs tonnes de cailloux par an. Pourquoi pas commencer par les pavés des champs-Élysées ?

Proposé par Aleks dans le très select Groupe SecretNews

male-silhouette-talking-1 La France signe la vente de dix tonnes de "pierres à lapidation" avec le Brunei

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Facebook Comments

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !