Foodwatch dénonce : pas de viande humaine masculine dans les croque-monsieurs

Foodwatch dénonce : pas de viande humaine masculine dans les croque-monsieurs

L’ONG Foodwatch a encore frappé. Après avoir passé au crible une vingtaine d’aliments affichant des allégations santé et dénoncé les abus de marketing utilisés par les marques pour vendre leurs produits, l’association de défense des consommateurs s’attaquent à un classique français de la nourriture de bistrots, le croque-Monsieur.

Foodwatch a confié plusieurs croques achetés dans des bistrots parisiens, et les a confiés à un laboratoire indépendant pour analyse. Le résultat est sidérant : aucun des produits analysés ne contient une seule molécule de viande humaine masculine, mais un produit dérivé de chair de porc. « C’est de nouveau, nous confie Jean Travpasune, un des responsable de l’ONG, un mensonge marketing destiné à tromper le consommateur . On attire le client crédule sous des fausses appellations » L’ONG demande aux pouvoirs publics de réagir, et de faire supprimer cette appellation fallacieuse.

L’académie française sera sûrement chargée de trouver une dénomination idoine à ce plat cher aux français. Les bistrotiers afficheront-ils prochainement « croque-cochon » sur leurs menus ?

Proposé par Heudebert dans le très select Groupe SecretNews

male-silhouette-talking-1 Foodwatch dénonce : pas de viande humaine masculine dans les croque-monsieurs

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Facebook Comments

Posted in ,

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !