Violences policières : l’IGPN engage 1500 enquêteurs pour traiter toutes les plaintes

Violences policières : l'IGPN engage 1500 enquêteurs pour traiter toutes les plaintes

Le secrétaire d’État à l’Intérieur Laurent Nunez a précisé aujourd’hui sur BFMTV que l’IGPN allait engager 1512 nouveaux agents pour traiter toutes les enquêtes entamées depuis le début du mouvement des « gilets jaunes » pour « des suspicions de violences policières ». 

Invité dimanche sur France Inter, Christophe Castaner avait avancé le nombre de 2633 plaintes déposées à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Des enquêtes placées sous l’autorité d’un magistrat. De son côté, le journaliste David Dufesne a signalé 6425 situations pouvant faire l’objet de « manquements » des forces de police.

Pour traiter ces nombreux dossiers, l’IGPN annonce qu’elle engagera 1512 enquêteurs supplémentaires pour traiter toutes ces plaintes qui s’entassent. On prévoit qu’en 2026 il y aura plus de policiers à l’IGPN que dans le reste de la police nationale.

secretnews-logo-rond Violences policières : l'IGPN engage 1500 enquêteurs pour traiter toutes les plaintes

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire