Une Gilet Jaune jugée pour violence car un policier s’est cassé le poignet en la frappant

Une Gilet Jaune jugée pour violence car un policier s'est cassé le poignet en la frappant

La femme, qui était jugé ce mardi, a notamment été condamné pour avoir laisser se casser sur sa mâchoire le poignet d’un policier qui lui assenait un coup de poing lors du dernier Acte de la mobilisation des Gilets Jaunes.

Une femme de 42 ans a été condamnée à un an de prison, dont six mois ferme, pour « outrages et violences » envers un policier lors d’une manifestation de « gilets jaunes », a annoncé le parquet, mercredi 20 février.

La femme gilet jaune, qui était jugé en comparution immédiate, mardi, a notamment été condamné parce qu’un policier s’est cassé le poignet en la frappant lors du dernier Acte à Paris. Selon la préfecture, le policier se trouvait en état d’ébriété au moment des faits, ce qui constitue une circonstance aggravante pour la coupable qui a reconnu devant la cour qu’elle aurait du ne pas bouger étant donné l’état du policier, voire même se frapper elle-même pour que le policier ne se blesse pas.

Proposé par Ben L. dans le très select Groupe SecretNews

Posted in ,

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !