Gilets jaunes : le Charles de Gaulle amarré dans la Seine et la Patrouille de France survolera Paris

Gilets jaunes : le Charles de Gaulle amarré dans la Seine et la Patrouille de France survolera Paris

En plus des blindés militaires déjà prévus, les forces de l’ordre pourraient avoir recours, samedi, au porte-avions Charles de Gaulle (qui est déjà amarré dans la Seine depuis cette nuit) et à la Patrouille de France, notamment pour mitrailler et bombarder des barricades. L’arsenal militaire sera renforcé pour faciliter l’élimination des suspects.

Y aura-t-il samedi, à l’acte IV du mouvement des Gilets jaunes, des avions de chasse déployés dans le ciel de Paris ? La question était à l’étude ce jeudi. Seul le Premier ministre peut solliciter un bombardement de la ville. L’idée serait de mitrailler quelques dizaines de manifestants devant les bâtiments exposés pour faire des exemples, et dégager des effectifs de Compagnies républicaines de sécurité (CRS) chargées d’aller se reposer un peu. Priorité à l’élimination des casseurs en amont des lieux de rassemblements.

male-silhouette-talking-1 Gilets jaunes : le Charles de Gaulle amarré dans la Seine et la Patrouille de France survolera Paris

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Facebook Comments

Posted in ,

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !