« Pourquoi pas Vendredi de Couleur ? » – Rokhaya Diallo déplore l’appellation raciste du Black Friday

« Pourquoi pas Vendredi de Couleur ? » - Rokhaya Diallo déplore l'appellation raciste du Black Friday

Sur Twitter, la militante et journaliste a créé une petite tempête en disant regretter que le Black Friday ne s’appelle pas « Vendredi de Couleur ».  Une appellation jugée moins raciste par Rokhaya Diallo.

Rokhaya Diallo, militante et journaliste connue notamment pour son engagement contre le «racisme d’Etat», a déclenché de vifs échanges sur Twitter en s’exprimant sur le Black Friday. A l’origine, semble-t-il, de cette petite tempête sur le réseau social : le retweet,  par Rokhaya Diallo, d’un internaute faisant savoir que « le Black Friday devrait s’appeler vendredi de couleur ».
La journaliste a rappelé les origines racistes du Black Friday, quand au début du XIXe siècle, au lendemain de Thanksgiving, les esclaves étaient bradés pour aider les propriétaires terriens à passer l’hiver.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in ,

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !