Pour empêcher le blocage du 17 novembre, les gendarmes confisquent les gilets jaunes

Pour empêcher le blocage du 17 novembre, les gendarmes confisquent les gilets jaunes

A plusieurs endroits du pays, la police et la gendarmerie confisquent les gilets jaunes des automobilistes afin de compliquer l’organisation de cette révolte nationale contre la hausse du prix de l’essence.

La révolte gronde ! Sur les réseaux sociaux, les appels à manifester samedi 17 novembre 2018 contre la hausse du prix de l’essence notamment se sont multipliés ces derniers jours. De plus en plus de blocages seraient annoncés pour cette journée de mobilisation nationale; dont les participants se reconnaissent entre aux grâce au gilet jaune déposé sur le pare-brise de leur véhicule. Dans différentes grandes villes de France, des contrôles de gendarmerie sont déployés afin de confisquer les gilets jaunes des automobilistes.

Christophe Castaner a annoncé que le gouvernement craignait un début de guerre civile, voire de révolution. « Afin que les Gilets Jaunes ne deviennent pas des Sans-culottes, j’ai ordonné la confiscation de tout symbole de ralliement à une manifestation non-autorisée » a déclaré le ministre de l’intérieur sur Twitter.

secretnews-logo-rond Pour empêcher le blocage du 17 novembre, les gendarmes confisquent les gilets jaunes

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire