Psycho : 64% des enfants hyperactifs surdoués seraient en fait des sales gosses mal élevés

Psycho : 64% des enfants hyperactifs surdoués seraient en fait des sales gosses mal élevés

A l’approche de la rentrée des classes, les consultations spécialisées débordent. Qu’est-ce donc que ce TDA/H dont tout le monde parle ? Les diagnostic serait mal posé dans plus de la majorité des cas. En effet, selon une récente étude américaine, 64% des enfants diagnostiqués hyperactifs et surdoués seraient en fait simplement des sales gosses mal élevés.

Une petite plaquette de l’Éducation nationale avec un dessin d’enfant aux couleurs vives. En bas, est écrit : « Les enfants avec un trouble déficit de l’attention/hyperactivité et leur scolarité ». L’opuscule est destiné aux enseignants, pour qu’ils puissent repérer les « TDA/H » dans leur classe. Ils ont une « difficulté à soutenir [leur] attention », ils sont « dans la lune », il leur arrive de « parler et agir avant de réfléchir », ils ont tendance à « parler trop », à « remuer exagérément les mains et les pieds », ils sont malades ! Les sept pages de recommandations et de descriptions pourraient concerner n’importe qui.

Un millier de psychiatres, psychanalystes et pédopsychiatres n’apprécient pas beaucoup l’initiative. Dans une pétition, adressée  à Emmanuel Macron et aux ministres de la Santé et de l’Éducation nationale, ils demandent le retrait de ce livret. Parmi leurs arguments, le fait que ce n’est pas aux professeurs ni aux psychologues scolaires de préposer des diagnostics psychiatriques.

Une bonne fessée

Jacques Spicho, pédopsychiatre au CHU de Rennes et psychanalyste, n’a pas initié cet appel, mais il reçoit fréquemment des parents persuadés que leur enfant soufre de TDA/H, et qui, en fait, sont simplement des sales gosses mal élevés à qui il faudrait une bonne fessée.

 

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !