De plus en plus de parents abandonnent leurs enfants roux pour pouvoir emmener leurs chiens en vacances

De plus en plus de parents abandonnent leurs enfants roux pour pouvoir emmener leurs chiens en vacances

Chaque été, les abandons de chiens sur les bords de la route se multiplient. N’ayant pas assez de place dans la voiture, ou aucune envie de s’occuper d’un canidé pendant qu’ils clapotent sur les plages de France, de plus en plus d’abrutis abandonnent leurs compagnons à 4 pattes. Malgré les menaces de sévères sanctions, de telle méthodes perdurent, et on retrouve ces pauvres animaux à la SPA, espérant un nouveau maitre moins con.

Mais tous les propriétaires d’animaux ne sont pas aussi irresponsables. Certains confient pour la période des congés, leurs bêtes à des amis ou aux bons soins de pensions spécialisées, pendant que d’autres s’organisent pour les emmener avec eux en vacances.

Mais avec l’arrivée des chaleurs estivales, il existe un autre phénomène qui prend discrètement de l’ampleur, est n’est pourtant répercuté par aucun média.

On constate depuis des années une recrudescence de l’abandon d’enfants roux par leurs parents. Désireux d’emmener leur compagnon à 4 pattes avec eux, il ne reste souvent pas assez de place pour emmener tous les enfants, et ce sont, on peut le comprendre, les rejetons rouquemouttes qui font les frais de ces abandons.

Nous constatons même de plus en plus d’abandons de roux, par des parents qui ne possèdent même pas d’animaux domestiques.

Les pauvres enfants sont souvent rejetés sur le bord de la route, et bien que quelques organisations les recueillent (souvent à contrecœur), il est plus difficile de leur retrouver un maitre que pour un chien boiteux aveugle et moche.

Alors parents, assumez, ne laissez plus vos rouquemouttes dans la nature, ne serait-ce que pour des raisons environnementales.

Un article proposé par Heudebert

heudebert-de-la-biscotte-doree-1 De plus en plus de parents abandonnent leurs enfants roux pour pouvoir emmener leurs chiens en vacances

Journaliste freelance, depuis qu’il a quitté l’établissement psychiatrique où il était interné domicilié.
Le fait qu’il trempe sa plume dans le vitriol l’oblige à prendre certaines précautions pour rédiger ses articles. Les bredouillantes disgressions oiseuses d’Heudebert de la Biscotte Dorée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire