Mettre fin – une fois pour toutes – aux avances sexuelles de votre mari – Le top 5 des meilleures excuses

Mettre fin - une fois pour toutes - aux avances sexuelles de votre mari - Le top 5 des meilleures excuses

Un article proposé par nos collègues et amis de Science Info

Entre le travail, les enfants, la maison… pas facile d’écarter les jambes pour faire plaisir à Monsieur. Du coup, on multiplie les excuses pour « ne pas perdre de temps » à faire l’amour, mais voilà, votre mari commence à connaitre ces ruses et se fait un malin plaisir de les détourner pour, sournoisement, mieux abuser de vous. Il est temps de faire le ménage dans vos excuses éculées pour sortir l’artillerie lourde avec le top 10 des excuses imparables pour mettre fin, une fois pour toutes, aux avances sexuelles de votre mari.

Excuse anti-sexe N°1 : L’incontournable « j’ai la chatte qui pue » aura vite fait de refroidir les ardeurs nocturnes de votre mari. Vous pouvez même insérer une poignée de crevettes bien fatiguées dans votre slip pour donner encore plus de crédibilité à vos propos.

Excuse anti-sexe N°2 : Le célèbre « j’ai des oxyures dans le minou » est reconnu pour son efficacité redoutable. A moins d’avoir dans son lit un aficionado des lombrics, nul doute que votre mari aura compris la leçon et vous laissera tranquille.

Excuse anti-sexe N°3 : Le populaire « j’ai des croûtes purulentes » ne manquera pas, non pas de briser la glace, mais au contraire de figer votre mari avec le froid cosmique que vous venez de lui infliger directement dans ses parties génitales.

Excuse anti-sexe N°4 : Le romantique « j’ai déféqué dans mon string » est particulièrement recommandé pour les femmes qui apportent encore un peu d’attention à leur mari. Vous pouvez donner plus de corps à cette délicieuse excuse en vous forçant à ingérer le contenu intégral d’une boite familiale de cassoulet toulousain quelques heures avant les avances de Monsieur.

Enfin, l’excuse anti-sexe N° 5 aura l’effet d’un missile de croisière sur la libido de monsieur. Confiez-vous et avouez-lui que vous avez réalisé en soirée votre fantasme : un gang bang non protégé avec les zonards désœuvrés de la banlieue jouxtant votre quartier. Finissez en beauté en lui avouant que vous n’avez pas eu le temps de vous doucher et que les draps risquent de coller légèrement.

Dans tous les cas, rappelez vous qu’il faut toujours parler pour ne pas crisper votre relation de couple. Un conseil averti du psychologue de la rédaction.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !