Des gardes de la Maison Blanche séparent une migrante de son enfant lors d’un check-up

Des gardes de la Maison Blanche séparent une migrante de son enfant lors d’un check-up

Sur ordre de leur président, les forces de l’ordre américaines effectuent de nombreux contrôles surprises, afin de repérer les méchant migrants qui osent bafouer le droit sur l’immigration des États-Unis.

L’indignation monte parmi certains américains qui déplorent les nouvelles méthodes employées par l’administration, notamment celle qui consiste à séparer les enfants de leurs parents, même quand les progénitures ne sont que des bébés.

Et comme au temps glorieux de la milice française tentant de débusquer les juifs pendant l’occupation allemande, les policiers américains ne ménagent pas leurs efforts et contrôlent jusqu’aux portes de la Maison-Blanche. Et cet excès de zèle s’est avéré payant, puisqu’ils ont réussi à appréhender une migrante slovène qui tentait avec sa progéniture, une audacieuse entrée au sein même du QG du président.

L’enfant a tout de suite été arraché à sa mère, et les deux clandestins ont été envoyés dans des camps séparés jusqu’à ce qu’un juge statue sur leur sort.

Nous ne connaissons pas l’identité de cette migrante, nous n’avons d’elle que cette photo, prise par une caméra de sécurité au moment où elle tentait de pénétrer dans la Maison Blanche

Un article proposé par Heudebert

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !