Pékin Express – La route de Lampedusa : les candidats lâchés à Bamako sans leur passeport devront rentrer en France

Pékin Express - La route de Lampedusa : les candidats lâchés à Bamako sans leur passeport devront rentrer en France

Nouvelle saison de Pekin Express: la route de Lampedusa. La production va lâcher les candidats à Bamako avec une brosse à dents mais sans leur passeport, à eux de rentrer chez eux.

Programme d’aventure incontournable entre 2006 et 2014, Pékin Express est de retour sur M6 en 2018. Retrouvez ici toutes les premières infos sur le mythique jeu incarné par Stéphane Rotenberg !

Préparez vos sacs à dos et vos baskets, 2018 signe le grand retour de Pékin Express sur M6 ! Lancé en 2006, le programme avait été stoppé en 2014, soit au bout de 10 saisons, faute d’audiences… Alors qu’on pensait l’émission définitivement tombée aux oubliettes, la Six la relance cette année. Pour cette nouvelle course extraordinaire en terrain lointain, Stéphane Rotenberg sera toujours aux commandes.

Une dizaine d’équipes se lanceront dans la course la plus extraordinaire de leur vie. Durant plusieurs étapes – comprenez des dizaines de milliers de kilomètres -, les duos devront rentrer depuis Bamako au Mali, en traversersant différents pays aux environnements plus ou moins hostiles. En poche, seulement une brosse à dent et sans leur passeport ! Alors pour se déplacer, ils vont devoir se débrouiller avec les moyens du bord comme faire de l’auto-stop. En couple, en famille ou entre amis, ils devront être les premiers à rejoindre le point d’arrivée.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !