En soutien aux cheminots, les étudiants de Sciences Po Paris vont arrêter les rails

En soutien aux cheminots, les étudiants de Sciences Po Paris vont arrêter les rails

Les étudiants de Sciences Po Paris qui ont rejoint cette nuit le mouvement de blocage des universités ont voté à l’unanimité l’arrêt des rails de cocaïne, en soutient aux cheminots.

La grève des cheminots a donné une nette impulsion à la mobilisation d’autres secteurs du salariat – et à la mobilisation des étudiants. A Paris, les étudiants de sciences politiques ont voté en assemblée générale l’arrêt des rails de coke, pour soutenir les travailleurs du rail. Un clin d’œil symbolique à la convergence des luttes.

Cependant, pour faire reculer le gouvernement, cette dynamique devra s’amplifier, car Macron et ses ministres sont déterminés à ne rien céder. Ils veulent infliger une lourde défaite aux cheminots, – ce bataillon d’« avant-garde » de notre classe – pour, dans la foulée, attaquer plus facilement toutes les autres catégories de travailleurs, mais aussi les chômeurs, les retraités, les lycéens et les étudiants.

Les cheminots mènent une grève combative sous une pluie battante d’insultes médiatiques. Toute la journée, sur les plateaux de télévision, des journalistes et des politiciens brûlent d’empathie pour la « galère des usagers » – et de haine pour les grévistes. A chaque mouvement des cheminots, c’est la même fanfare hypocrite, dans les grands médias. Malgré cela, beaucoup d’usagers soutiennent les cheminots en lutte, car la plupart ne sont pas seulement des usagers de la SNCF : ils sont aussi des travailleurs victimes de la politique réactionnaire des gouvernements successifs, dont celui de Macron.

à lire aussi : Les entrées de HEC et de l’ENA bloquées par Hugues-Edouard et Stanislas-Enguerrand

source

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in ,

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.