Macron reçu chez les pastafaristes : « il faut réparer le lien entre les Spaghetti et la Bolognaise »

Macron reçu chez les pastafaristes : "il faut réparer le lien entre les Spaghetti et la Bolognaise »

Après son formidable numéro de cirage de chaussures chez les catholiques, le président a été reçu ce mercredi chez les éminences de l’église pastafariste.

Devant les évêques, réunis autour de leur chef Don Patillo, Emmanuel Macron a recommencé son numéro de séduction, multipliant les appels on dissimulé vers la communauté pastafariste.

« Il faut réparer le lien entre les Spagetti et la Bolognaise » a déclaré Jupiter au début de son discours.

Ensuite ce ne fut qu’une longue litanie dithyrambique envers cette religion :

« J’entends la voix des spaghettis. J’entends la place essentielle donnée à cette divinité dans nos sociétés.

J’appelle les pastafaristes à s’engager politiquement.

« Chaque jour votre église accompagne des familles macdonaldistes, ou végan en essayant de concilier ses principes et le réel. »
Tels ont été les mots du président aux représentants d’une des plus grande religion de France.

Nul doute que les défenseurs de la laïcité vont encore dénoncer cette atteinte aux principes de la République.

Un article proposé par Heudebert

heudebert-de-la-biscotte-doree-1 Macron reçu chez les pastafaristes : "il faut réparer le lien entre les Spaghetti et la Bolognaise »

Journaliste freelance, depuis qu’il a quitté l’établissement psychiatrique où il était interné domicilié.
Le fait qu’il trempe sa plume dans le vitriol l’oblige à prendre certaines précautions pour rédiger ses articles. Les bredouillantes disgressions oiseuses d’Heudebert de la Biscotte Dorée

SecretNews est un média parodique collaboratif libre et indépendant réunissant plusieurs contributeurs. + d’infos
Nous suivre sur Facebook ou sur Twitter
Nous écrire : [email protected]
Proposer un article dans le Groupe SecretNews

Réagissez à cet article, les commentaires sont sous les publicités

▼▼▼


Ajouter un Commentaire

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.