Air France va engager des pilotes aveugles pour accompagner les vols des avions autonomes

Air France va engager des pilotes aveugles pour accompagner les vols des avions autonomes

Air France veut recruter 250 pilotes de ligne malvoyants ou aveugles sur les dix prochaines années afin d’assurer la sécurité dans les futurs avions autonomes. Un nouveau secteur aérien que la compagnie aérienne voudrait anticiper.

Le développement de certaines régions et le boom prévu du transport aérien en autonomie provoquent une pénurie de pilotes de ligne dans le monde, obligeant, entre autres, certaines compagnies, surtout locales, à annuler des vols sur des lignes desservant les zones rurales. Face à la solidité du trafic de passagers, qui va continuer d’augmenter autour de 4,5% par an, les compagnies aériennes comme Air France envisagent de recruter des pilots malvoyants ou aveugles pour accompagner les vols en autonomie. Ces pilotes pourront prendre manuellement le contrôle de l’appareil en cas de défaillance.

pilote-aveugle-avion-autonome-238x300 Air France va engager des pilotes aveugles pour accompagner les vols des avions autonomes
Air France va engager des pilotes aveugles pour accompagner les vols des futurs avions autonomes

Les pilotes aveugles coûtent moins chers

Les vols en autonome ne nécessitant normalement aucun pilote, c’est une garantie de sécurité supplémentaire qu’offre Air France en engageant des pilotes « de secours ». La compagnie a justifier le recrutement de personnes malvoyantes ou aveugles pour réduire les frais de personnel. En effet, Air France pourra bénéficier d’une aide à l’emploi en cas d’embauche de personnel handicapé.

En France, plus de la moitié des personnes handicapées visuelles sont au chômage.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.