Il passe deux ans à élever son « chien » avant de se rendre compte que c’est un bison

Il passe deux ans à élever son "chien" avant de se rendre compte que c'est un bison

N’importe qui de normalement constitué pourrait faire la différence entre un chien et un bison : il y a des signes facilement reconnaissables. Mais ce ne fut pas le cas de John Sheppard, un Américain qui a passé deux ans à élever son chien comme s’il était un chien… Avant de se rendre compte de son erreur.

Tout a commencé lorsque John Sheppard s’est rendu près de la frontière entre le Mexique et les USA pour y planter des cactus. Là-bas, un Mexicain lui propose d’acheter un chiot en (très) bonne santé. Sans y regarder de plus près et sûrement sans moyen de faire la différence entre un bébé ours et un bison, Shepard a accepté l’offre et a ramené le petit animal aux États-Unis.

bison-maison-1 Il passe deux ans à élever son "chien" avant de se rendre compte que c'est un bison
John Sheppard a passé deux ans à élever son « chien » avant de se rendre compte que c’était un bison

Pendant deux ans, Sheppard s’est alors occupé de son compagnon comme s’il était un véritable chiot : il lui faisait prendre des bains et s’occupait de sa toilette tous les jours. Il semblait être très attaché. Il explique également que le petit chien se comportait très bien et avait un gros appétit. Sheppard ne s’étant pas préoccupé du fait que son « chien » soit végétarien … ce qui aurait dû lui mettre la puce à l’oreille.

Mais à mesure que le temps passait, certaines choses ont quelque peu cloché. En grandissant, son appétit est devenu gigantesque et il ne ressemblait plus réellement à un chien (normal, c’est un bison). L’apparition des cornes sur la tête de l’animal avait également intrigué Sheppard.

Il a également commencé à développer des comportements étranges pour un « chien », comme le fait de brouter la pelouse du jardin de Sheppard.

C’est en apercevant une affiche pour la préservation de la vie sauvage mise en place par les autorités locales que Sheppard s’est rendu compte qu’il retenait un spécimen de bovidé local : le fameux bison américain.

Après en avoir parlé à sa famille, Sheppard a décidé de prévenir les autorités dans l’espoir que la police fasse en sorte de lui trouver un nouveau foyer plus adapté. Pour l’instant, le jeune bison vit au Texas Animal Rescue Centre en attendant que sa situation soit totalement réglée.

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.