Sous l’emprise de cocaïne, un handicapé en fauteuil roulant flashé à 270 km/h

Sous l’emprise de cocaïne, un handicapé en fauteuil roulant flashé à 270 km/h

Ce vendredi, les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière de Maine-et-Loire ont contrôlé une personne à mobilité réduite en fauteuil roulant pour excès de vitesse. L’homme, amateur de tuning, avait consommé de la cocaïne.

Les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière de Maine-et-Loire ont effectué, durant toute la semaine, des contrôles routiers sur l’ensemble du département.

1 132 dépistages

Sur les 1 132 dépistages effectués, 16 infractions de conduite sous l’empire d’un état alcoolique dont 12 délits (avec rétention immédiate du permis de conduire) ont été relevées. Onze conducteurs ont été contrôlés positifs aux stupéfiants (avec rétention immédiate du permis de conduire).

Refus d’obtempérer

Deux grands excès de vitesse (supérieurs à 40 km/h) ont été relevés par les gendarmes. Parmi eux, un homme en fauteuil roulant, un handicapé né en 1995 et qui habite en Vendée, a été contrôlé à 269 km/h au lieu de 110 sur l’autorouta A11. Au volant d’un fauteuil roulant tuné, il était sous l’emprise de cocaïne. Un autre homme a été interpellé pour conduite sans permis.

Par ailleurs, trois personnes ont été arrêtées suite à des refus d’obtempérer aux contrôles. Une attitude qui peut conduire à l’interpellation des forces de l’ordre et qui est passible d’une condamnation à une peine de prison et d’amendes.

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.