Des chansons de JUL et de Maître Gims pour torturer Salah Abdeslam et le faire parler

Des chansons de JUL et de Maître Gims pour torturer Salah Abdeslam et le faire parler

Un rapport soumis à SecretNews révèle que les tubes du rappeur JUL vont être utilisés pour harceler psychologiquement Salah Abdeslam. Une pratique répandue dans les interrogatoires modernes.

Projeté contre les murs, plongé dans l’eau glacée, battu… et contraint d’écouter en boucle les chansons du rappeur JUL. Salah Abdeslam va-t-il être torturé avec les chansons de JUL, passés à répétition et mélangés à du Maître Gims ? Il semblerait que le juge d’application des interrogatoire ait validé cette mesure à titre exceptionnel.

Le cocktail JUL-Guims: rien de tel pour faire craquer un suspect.

L’information vient de nous être confiée :  « Dans ma paranoïa », tube de JUL, est passé en boucle par les tortionnaires. Une chanson qu’ils entrecoupent avec du Maître Gims. Un châtiment répandu depuis de longues années pour mettre à bout les détenus: mélanger du Jul avec du Maître Gims.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un morceau à succès est utilisé pour délier la langue des prisonniers. Sous le régime de Pinochet au Chili, ce sont les morceaux de Dalida et Juio Iglesias qui avaient été utilisés pour sévir.

 

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

secretnews-cover-1-1024x651 Des chansons de JUL et de Maître Gims pour torturer Salah Abdeslam et le faire parler

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.