Cheyenne, le chien de Johnny Hally­day, acheté par un restaurant chinois

Cheyenne, le chien de Johnny Hally­day, acheté par un restaurant chinois

Selon plusieurs sources concordantes, le canidé aurait été acquis par un restaurant chinois, réputé pour servir de l’excellente viande de chien à des clients fortunés.

Après le décès de Johnny Hally­day, dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier, la famille a dû s’orga­ni­ser pour les funé­railles, la vente de la maison de Marnes-la-Coquette, le retour à Los Angeles mais aussi la garde des chiens du chan­teur.

Le 21 novembre 2017, Johnny Hally­day postait une ancienne photo de lui sur son compte Insta­gram pour rassu­rer ses fans sur son état de santé. Assis sur un canapé et caché derrière ses lunettes et son chapeau noir, le célèbre rockeur avait le sourire. Un sourire qu’il avait dédié à sa chienne, prénom­mée Cheyenne :« Le chien de sa vie », avait-il écrit. C’est aussi la dernière publi­ca­tion de l’inter­prète de « Je te promets » sur son compte Insta­gram. Quelques semaines plus tard, Johnny Hally­day perdait la vie à l’âge de 74 ans après un combat contre le cancer.

A lire aussi : Johnny Hallyday toujours vivant dans un endroit tenu secret ? Rumeur et enquête

Que devient Cheyenne depuis ? Sur les photos de Laeti­cia Hally­day quit­tant St Barth avec ses filles, pas de trace de Cheyenne. On aurait pu croire en décou­vrant une story de David Hally­day sur Insta­gram que Cheyenne soit avec lui. Mercredi 17 janvier, le demi-frère de Laura Smet a ainsi partagé deux vidéos d’un chien se prome­nant dans les rues. Mais il ne s’agit pas de Cheyenne. Le chien blanc tacheté de noir, c’est Phoe­nix, le border collie de David Hally­day.

Vendu à un restaurant chinois spécialisé dans la viande chien

Même s’il est de plus en plus difficile de trouver un bon restaurant pour manger du chien en Chine. On y trouve encore des établissements spécialisés pour clients fortunés. L’un des plus fameux du pays, le Clebshine, aurait acheté le chien de Johnny Hallyday afin de le cuisiner lors d’une soirée VIP, rapporte lundi 18 mai le Guangzhou Daily, cité par le South China Morning Post (en anglais). Le journal local précise que de nombreux restaurants proposant des mets à base de canidés ont tenté d’acheter Cheyenne ces derniers mois, mais que c’est le Clebshine qui avait déboursé la plus grosse somme pour s’en porter acquéreur.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.