Prisons: le gouvernement veut installer des mini-bars dans chaque cellule

Le ministère de la Justice vient de lancer un appel d’offres en vue d’équiper, à terme, quelque 50 000 cellules de 178 établissements pénitentiaires avec des mini-bars.

Des mini réfrigérateur à boisson dans toutes les cellules françaises. Le ministère de la Justice a lancé un appel d’offres afin d’équiper l’ensemble des établissements pénitentiaires du pays, fait savoir à SecretNews le cabinet de Nicole Belloubet, confirmant une information publiée ce mardi matin par Le Monde (article payant). Un projet de grande envergure, dont les modalités ne sont pas encore connues avec précision. Au total, ce sont 50 000 cellules de 178 établissements qui devraient être concernés par le projet.

Ce projet acte la généralisation d’une expérimentation conduite depuis juillet 2006 à la prison de Montmédy, dans la Meuse. Là-bas, les détenus peuvent désormais boire de l’alcool à toute heure de la journée, dans la limite de quatre litres par détenu, obligatoirement distribués par l’administration pénitentiaire. Le tout pour un tarif inférieur de 20% à celui des boissons vendues dans le commerce. Le gouvernement estime que cette expérimentation a été une réussite, disant constater une baisse de plus de 30% des trafics de drogue. Le projet national devrait reprendre cette limitation à quatre litres, selon une source ministérielle contactée par L’Express.

prison-bar Prisons: le gouvernement veut installer des mini-bars dans chaque cellule
La prison de Montmédy, dans la Meuse. Là-bas, les détenus peuvent désormais boire de l’alcool à toute heure de la journée, dans la limite de quatre litres par détenu.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.