Salah Abdeslam au Figaro: «Je suis bouleversé par la mort de Johnny»

Ce mercredi matin, comme tout le monde, Salah Abdeslam s’est réveillé bouleversé en apprenant la disparition de Johnny Hallyday. Ils ne sont pas de la même génération, mais un lien fort unissais les deux célébrités.

«La disparition de Johnny crée un énorme vide, dit-il. Je suis si désemparé. Même si on le savait malade, on n’est jamais prêt. On se dit que ce n’est pas possible, pas si vite, pas lui. Cela ne peut pas arriver. Johnny, c’est une histoire hors du commun.

Mon premier souvenir de lui, c’est quand j’étais petit à Molenbeek. On était déguisé en cow-boy. C’était en 1993, c’était hier (rires). Ensuite, il m’a emmenée plusieurs fois dans la boîte de nuit où il aimait faire la fête. C’était super, même si moi je ne buvais pas.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :