Des chiens apprennent à lire et à écrire dans un centre de recherche au Japon

Au Japon, une expérience est menée sur des chiens pour leur apprendre à lire et à écrire. Les règles orthographiques sont apprises. Reste à les appliquer.

Les chiens nous fascinent. Une attirance qui s’explique sans doute par un lien d’amitié antédiluvien entre le chien et l’humain. De là à vouloir transformer notre ami canin en être plus humain, il n’y a qu’un pas que de nombreux scientifiques franchissent.

Ainsi, au Japon, des scientifiques viennent d’apprendre à lire et à écrire à des labradors grâce à la méthode syllabique. Cette logique d’apprentissage de la langue par syllabes, les chercheurs ont tenté de l’inculquer à des chiens. Avec, au bout du compte, des résultats intéressants puisque certains chiens sont parvenus à passer leur examen de lecture avec brio. Une vidéo postée par le « Dog Research Institute Kyoto University »montre un des chien lire l’intégrale de Edgar Allan Poe en moins de deux heures.

Ceci n’est qu’une étape. Savoir lire et écrire, c’est bien, mais ce n’est pas un but en soi. À présent, il s’agit d’apprendre aux chiens à publier des romans.

Si ces expériences sont intéressantes au niveau scientifique, elles plongent néanmoins toujours dans une perplexité doublée d’un embryon de crainte. . À force de vouloir «former» les chiens, ne va-t-on pas engager cette espèce dans nos errances et nos impasses? La plus sage manifestation de l’intelligence du chien ne serait-elle pas de refuser l’enseignement des hommes? Si cette dernière hypothèse était choisie par nos cousins canins, l’Homme ne pourrait que vivre dans l’ignorance de cette décision mûrement réfléchie. Un comble pour celui qui voulait transmettre son savoir.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :