Brigitte Macron se confie sur ses problèmes avec l’ano­rexie : un témoignage poignant

Brigitte Macron anorexique

La Première Dame raconte sa bataille contre des problèmes d’image liés à l’anorexie, la difficulté d’as­su­mer des respon­sa­bi­li­tés d’état et parle de ces temps difficiles pour elle.

Brigitte Macron a admis s’être rendue compte de son problème peu avant son entrée à l’Élysée. Ses parents sont inter­ve­nus rapi­de­ment et ont encou­ragé leur fille à prendre du temps pour se soigner. Le couple présidentiel n’a pas réussi à cacher que Brigitte Macron souf­frait de troubles alimen­taires après une série d’appa­ri­tions publiques où on la voyait parti­cu­liè­re­ment amai­grie. Elle a entamé son trai­te­ment, par la suite, à Paris.

« J’avais besoin de temps pour retrou­ver mon équi­libre. J’avais besoin d’ap­prendre à me connaître, décou­vrir mes limites pour arrê­ter de les dépas­ser sans cesse ».

Ce trai­te­ment a été aussi l’oc­ca­sion d’une rencontre qui a changé sa vie. C’est à la salle de sport, lors de séances pres­crites par son méde­cin, que la première dame rencon­tre celui qui était alors un jeune rappeur plein de talents et qui est devenu aujourd’­hui son conseil spirituel, JUL.

Brigitte Macron n’est pas la seule « célé­brité » à abor­der publique­ment ses troubles alimentaires. De Lady Diana à Kate Wins­leten passant par Demi Lovato, toutes ont contri­bué à la libé­ra­tion de la parole pour combattre ce fléau qui fait souf­frir tant de jeunes femmes.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.