Arabie Saoudite : un cheval de course va être exécuté pour crime d’homosexualité

Doha : Un célèbre cheval de course d’une valeur estimée à plus de 12 millions de dollars américains, doit être exécuté vendredi, après avoir été surpris dans des rapports sexuels avec un autre étalon.

Le cheval de 4 ans nommé Al-Hadiye (le cadeau) est la propriété du prince saoudien Alwaleed bin Talal. Il a gagné plus de 6 millions de dollars lors de la dernière saison de course, notamment en triomphant au Saudi National Championship Show et au Qatar International Arabian Horse Show.

L’étalon aurait été surpris à deux reprises par des employés du corral du Prince alors qu’il avait eu des rapports sexuels avec un autre cheval mâle. Lorsque cela a été signalé aux autorités, le cheval a été rapidement emmené et isolé.

« L’homosexualité est une maladie à propos de laquelle la science en sait très peu », a déclaré le président du Comité pour la Propagation de la Vertu et la Prévention du Vice, Cheikh Abdulrahman Al Alsanad. « Nous devons protéger le royaume de cette infection par tous les moyens possibles à notre disposition, et cela signifie aussi protéger nos animaux. Nous ferons tout sacrifice nécessaire pour protéger la pureté de la terre sainte. « 

saudilaw Arabie Saoudite : un cheval de course va être exécuté pour crime d'homosexualité
Le comité a signé l’arrêt de mort du cheval devant les caméras de télévision. Pour envoyer un message clair : l’homosexualité, sous n’importe quelle forme, ne serait pas tolérée dans le royaume.

Entre 25 000 et 35 000 animaux condamnés chaque année parce qu’ils sont soupçonnés d’homosexualité

Diverses organisations consacrées aux droits des animaux ou des homosexuels ont dénoncé la décision du comité et la persécution constante des animaux gays dans le royaume.

L’organisation américaine, People for the Ethical Treatment of Animals, mieux connue sous l’abréviation PETA, affirme que le royaume saoudien détient le record du monde en termes de violation des droits des animaux gays.

« Chaque année, l’Arabie saoudite exécute entre 25 000 et 35 000 animaux parce qu’ils sont soupçonnés d’homosexualité », explique la porte-parole de PETA, Janet McIntyre. « Cela inclut de nombreux animaux comme les chiens, les chats, les chevaux et les chameaux, qui sont soit lapidés à mort soit décapités, presque toujours devant la foule. C’est à la fois cruel et barbare, et de telles pratiques ne devraient pas exister au 21ème siècle. « 

Près d’une douzaine de propriétaires de chevaux américains et européens ont également offert d’acheter le cheval afin d’empêcher son exécution, mais jusqu’à présent, le royaume a refusé de négocier. L’exécution est prévue pour le vendredi 01 décembre.

En Arabie Saoudite, l’homosexualité est largement considérée comme une activité immorale et indécente, à la fois pour les animaux et les humains. La loi du Royaume punit les actes d’homosexualité ou de travestissement avec des peines d’emprisonnement, des amendes, des châtiments corporels (comme la flagellation ou la lapidation) et même la peine de mort.

La lutte contre l’homosexualité reste l’un des principaux objectifs du Comité pour la propagation de la vertu et la prévention du vice, avec sa campagne contre la consommation d’alcool et la pratique de la magie.

Source : World News Daily Report



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :