Kippour et l’Aïd-El-Kébir deviennent fériés, le Medef propose de les regrouper en une matinée de team building

Par souci d’équité entre les différentes confessions, Kippour et l’Aïd-El-Kébir ont été intégrés dans le compte des jours fériés en France, et font désormais partie des jours de congé officiels de la république comme le demandait notamment le think tank Terra nova.

La fête de l’Aïd commémore le sacrifice d’Abraham pour les musulmans, et celle de Kippour, le jour du grand pardon pour les juifs. L’un et l’autre marquent des moments importants pour ces deux religions.

Cette officialisation de ces deux jours fériés devraient clarifier la situation pour l’administration, où une circulaire est publiée chaque année par le ministère de la fonction publique précisant les « autorisations d’absence pouvant être accordées à l’occasion des principales fêtes religieuses des différentes confessions ». Mais il s’agissait d’autorisation d’absence, et non de jours fériés pour tous comme c’est devenu le cas aujourd’hui.

Les Français, toutes religions confondues, bénéficieront donc de deux jours de congé annuels supplémentaires. Le Medef ne cache pas son mécontentement et propose de réformer les jours fériés en les regroupant tous en une matinée de team-building d’entreprise. Les syndicats tentent de négocier une pause et une collation.

Les bouddhistes ont manifesté ce matin dans la cours de l’Elysée pour revendiquer que Vesak, ou jour du Bouddha, soit lui aussi déclaré férié.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :