Paradise Papers : Pierre Rabhi place plus de 7 millions d’euros de droits d’auteur à Malte

Paradise Papers : Le nom Pierre Rabhi apparaît dans plusieurs dossiers d’évasion fiscale. Il aurait ainsit placé ses droits d’auteur ainsi que la majeure partie du revenu de ses diverses activités à Malte et aux iles Caïman.

Cet article aurait pu s’appeler « Les mains dans la terre, les pieds dans la merde ». Depuis le dimanche 5 novembre, le résultat de l’investigation des 96 médias sont dévoilés au fur et à mesure, sous le nom de « Paradise Papers ». Après les révélations sur la reine d’Angleterre, le chanteur Bono, Apple, Nike ou encore Shakira, c’est au tour de l’écrivain philosophe français Pierre Rabhi. L’essayiste-écologiste qui vit actuellement en France serait domicilié aux Bahamas pour des raisons fiscales. Pierre Rabhi aurait également placé ses droits d’auteur ainsi que la majeure partie du revenu de ses diverses activités à Malte et aux iles Caïman. Un total de 7,2 millions d’euros placé, depuis 2008, dans une holding appelée « PermaParadise », dont il est le seul actionnaire.

« Pierre Rahbi est un visionnaire du monde agricole (…) Il a eu différentes résidences au cours de sa vie et il a toujours respecté les lois des juridictions dont il dépendait », justifie son avocat François Boudejéma, à la brigade financière.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :