Un millionnaire taïwanais se fait greffer le pénis de 29 cm d’un homme noir

Un millionnaire taïwanais vient de réaliser l’un de ses rêves grâce à la greffe de pénis d’un donneur d’organe sud-africain.

Huy Xen Phang, un homme d’affaires taïwanais qui a fait fortune dans le secteur de l’immobilier, a attendu 18 mois avant qu’un donneur approprié ne soit trouvé.

La transplantation du pénis n’est pas seulement la quatrième chirurgie de ce type pratiquée dans le monde, mais aussi la plus grande connue à ce jour en raison de l’énorme taille du pénis en question.

« Je suis très fier de mon nouveau gros pénis, je m’en fous que les gens le savent, cela ne fera que les rendre jaloux », a déclaré M. Phang aux journalistes quelques heures après l’opération.

« Ma femme me taquine toujours à propos de mon minuscule pénis, maintenant elle aura une grosse bite noire », dit-il en riant.

« Mon pénis était très, très petit, comme la plupart des Asiatiques.Maintenant, j’aurai la plus grosse bite noire à Taiwan et en Chine « , ajouta-t-il avec fierté.

surgeonspenis Un millionnaire taïwanais se fait greffer le pénis de 29 cm d'un homme noir
Le Dr Andre van der Merwe de l’hôpital de Tygerberg (au centre) admet qu’il est très fier de la réussite de la greffe de pénis, mais qu’il a fallu beaucoup de temps pour trouver un donneur approprié.

 

Exigences élevées

Le Dr Andre van der Merwe de l’hôpital Tygerberg à Cape Town, en Afrique du Sud, admet qu’il a fallu 18 mois pour trouver un donneur approprié.

« Habituellement, nous faisons des greffes de cadavres à des corps vivants, mais dans ce cas, le donneur est toujours en vie », at-il déclaré au Cape Town Herald.

« M. Phang était très précis, le pénis devait mesurer plus de 25 cm de long, pas un centimètre plus court « , a-t-il expliqué.

« Nous avons diffusé des annonces dans les journaux nationaux et avons finalement trouvé un certain nombre de donneurs appropriés pour M. Phang avec qui il a conclu un accord financier », a-t-il ajouté.

Une opération risquée

Le Dr. Andre van der Merwe avertit également que la procédure est coûteuse et pas pour tout le monde.

« Il y a de nombreux risques impliqués, comme le rejet de l’organe par le corps ou des complications chirurgicales », admet-il.

« Il y a aussi une période d’adaptation, la plupart des gens ne sont pas habitués à porter une charge aussi lourde », rit-il.

« Il est également recommandé avec un pénis de cette taille d’être prudent lors des premières érections.On pourrait devenir étourdi ou même perdre conscience à cause du transfert de sang du cerveau à l’aine « , ajoute-t-il.

Ce n’est pas la première greffe de pénis transraciale puisque la même équipe de chirurgiens de la division de chirurgie plastique et reconstructive de l’hôpital de Tygerberg a réussi à transplanter un pénis blanc sur un homme noir qui avait perdu son pénis lors d’une circoncision ratée 17 ans plus tôt.

source : worldnewsdailyreport.com



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :