Un test ADN prouve qu’un facteur retraité a eu plus de 1300 enfants illégitimes

Un ancien facteur de 87 ans est suspecté d’avoir engendré plus de 1 300 enfants illégitimes. C’est un enquêteur privé engagé par une famille parisienne qui a découvert la terrible vérité.

L’enquête, qui a recueilli des milliers d’échantillons d’ADN et des témoignages sur une période de 15 ans, prouve finalement que l’homme  est le père de milliers d’enfants illégitimes à travers toute la France.

 » La contraception n’était pas très populaire à l’époque « , a-t-il déclaré aux journalistes locaux pour sa défense.

« Je n’ai pas a avoir honte. Les années 60 c’était le bon vieux temps, et je ressemblais à Johnny, ça marchait bien avec les dames « , a-t-il expliqué.

« Certaines pensaient même que j’étais réellement Johnny « , se souvient-il en riant. « Je ne sais pas si elles l’ont vraiment cru ou si elles essayaient de se convaincre, mais qui aurait dit non à un petit coup vite-fait  ? », A-t-il reconnu.

author Un test ADN prouve qu'un facteur retraité a eu plus de 1300 enfants illégitimes
L’auteur Anthony Kendall a fait équipe avec le détective privé Simon Louis et publiera les résultats de cette longue enquête de 15 ans l’automne prochain dans un livre à venir

Démêler la vérité

Le détective privé Simon Louis n’aurait jamais pu imaginer qu’un simple job finirait par une quête de la vérité qui allait durer plus de 15 ans …

« Tout a commencé en 2001 lorsque deux hommes différents qui n’avaient rien à voir l’un avec l’autre m’ont demandé de trouver leur père biologique. J’ai été étonné de constater qu’ils provenaient tous deux de la même personne « , a-t-il expliqué.

« C’est alors que le mystère a commencé à s’épaissir et c’est devenu une affaire personnelle. Chaque fois que j’avais du temps libre, j’essayais de récolter de nouveaux témoignages ».

« Finalement, les tests d’ADN sont devenus vraiment bon marchés et faciles à utiliser, ce qui m’a aidé à recueillir beaucoup d’informations au cours des dernières années », a-t-il reconnu.

Aucun procès en vue

Selon le détective, les enfants du vieillard n’ont pas l’intention de poursuivre le vieil homme en justice.

« La plupart des gens qui connaissent la vérité ne veulent pas que ces informations soient rendes publique et ont donné des témoignages anonymes », explique-t-il.

« La vérité pourrait diviser des centaines, ou plus, de familles et ce n’est certainement pas le but de toutes ces années de recherche. Tout ce que je sais, c’est que la plupart des gens sont heureux de connaître la vérité et n’ont aucune rancune contre le vieillard, je suppose que c’était une pratique plus courante à l’époque », reconnaît-il.

Bien que les tests d’ADN et les témoignages indiquent plus de 1300 enfants illégitimes engendrés par le facteur à la retraite, Simon Louis croit qu’il pourrait y en avoir beaucoup plus.

« J’ai passé 15 ans de mon temps personnel sur cette affaire, je pense que c’est suffisant », admet-il.

« Mais mes recherches montrent clairement qu’il pourrait y avoir beaucoup d’autres enfants », a-t-il déclaré aux journalistes locaux, sans préciser si ce « beaucoup d’autres » se chiffrait en centaines ou en milliers …

source : worldnewsdailyreport.com (librement traduit et délocalisé)



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :