« Je ne payerai rien, tant pis si la France voit mes nichons » – Muriel Pénicaud victime d’un odieux chantage à la sextape

"Je ne payerai rien, tant pis si la France voit mes nichons" - Muriel Pénicaud victime d'un odieux chantage à la sextape

Fraîchement en couple avec un insoumis de 22 ans, la nouvelle idylle de Muriel Pénicaud pourrait bien être bouleversée par l’émergence d’un nouveau scandale sous la forme d’une sextape. 

Selon les dires du site américain RadarOnline, ce dernier serait désormais le propriétaire d’une sextape dans laquelle figurerait la ministre du travail Muriel Pénicaud. Dans la vidéo en question, la ministre de 62 ans serait filmée dénudée avec un amant dont on ne reconnaît pas le visage, une cigarette faite de cannabis (marijuana)  aux lèvres. Des éléments prometteurs pour un scandale de taille pour Muriel Pénicaud.

Au bord du gouffre

Ce n’est un secret pour personne que Muriel Pénicaud a un passé trouble en partie dû à une santé mentale parfois fragile.  Une source proche de la ministre aurait d’ailleurs confié : «Elle est complètement humiliée et ne gère pas bien la situation. A chaque fois qu’elle pense qu’un chapitre est clos quelque chose revient pour semer le trouble. Une sextape de mauvais goût est au-dessus de ses forces pour le moment.»

Cependant, il est important de noter que RadarOnline n’a pas souhaité divulger cette fameuse vidéo, ainsi son existence même peut aisément être remise en question. Par ailleurs, ni Muriel Pénicaud ni son nouveau petit-ami, n’ont réagi face à cette nouvelle.

Rejoignez-nous sur Facebook et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

COMMENTAIRES

Donnez votre avis, chaque opinion compte !

 

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez du contenu exclusif !

Posted in

Constantin

Après des études de journalisme et une carrière dans les plus grands quotidiens, j'ai décidé de me lancer dans le journalisme d'investigation. Les médias nous manipulent et nous mentent. Il était temps que quelqu'un dise tout haut ce que peu de gens savent tout bas !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.