Rentrée 2017 : En une semaine, 66 % des enseignants n’ont encore eu aucune absence

Selon le ministre de l’éducation, l’absentéisme des enseignants a atteint les 34 % dès la fin de la semaine de rentrée. Le ministère de l’éducation a donc demandé aux médecins et autres professions médicales de ne pas prescrire des arrêts maladie à toute personne travaillant dans le domaine de l’éducation.

Sanctionner les médecins et le corps enseignant

Le ministère a aussi indiquer que cette requête concerne toute la période de septembre, et que désormais elle s’appliquera toutes les semaines consécutives aux reprises après des vacances scolaires. Une ordonnance est en cours d’étude afin de sanctionner les médecins et le corps enseignant en cas d’usage abusif des jours d’arrêt. La mise en place d’une réforme répressive contre l’absentéisme des enseignants s’inscrit dans le programme visant à réduire l’échec scolaire.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :