La Corée du Nord affirme avoir piraté quatre millions de pacemakers dans le monde

Les experts en sécurité de Kim Jong Un assurent avoir pris le contrôle de plus de quatre millions de pacemakers à travers le monde, et de pouvoir les arrêter d’un simple clic.

Les pirates coréens affirment être capables de détruire à distance complètement ces appareils de la taille d’un sachet de thé qui envoient de petites impulsions électriques pour corriger des dysfonctionnements du coeur : soit qu’il ne batte pas assez vite, soit que ses ventricules ne soient pas bien synchronisés.

Les pacemakers sont des « objets connectés ». Cette connexion se faisait par onde radio depuis les années 1970. Elle se double aujourd’hui d’un système Bluetooth pour les défibrillateurs portables de « dernière génération » . C’est ce système qui aurait été piraté par les hackers coréens.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :