Le C-Star arrêté en Libye : les autorités soupçonnent une croisière gay

Plusieurs identitaires ont été arrêtés au port de Tripoli pour crime de sodomie. Les autorités libyennes soupçonnent le C-Star d’abrité une croisière homosexuelle. 

Que s’est-il passé sur le port de Tripoli (Libye), samedi soir ? Lors d’une escale, le «C-Star», ce navire anti-migrants affrété pour intercepter et reconduire vers la Libye les bateaux qui transportent des migrants clandestins, reçoit la visite de policiers. Des individus auraient porté plainte après avoir vu deux hommes ayant des rapports sexuels sur le pont du bateau. Plusieurs identitaires sont débarqués et emmenés au poste. Les autorités libyennes explique qu’ils s’exhibaient sous le regard de plusieurs témoins. Sur Twitter, les identitaires expliquent qu’ils ont «été tellement frappés par la beauté de la mer, la fraîcheur des eaux et la beauté du port de Tripoli, et ils avaient bu quelques bières, qu’ils en ont oublié toute précaution».

L’homosexualité est illégale en Libye et la police soupçonne la mission « anti-migrants » du C-Star d’être en réalité un prétexte à une croisière gay.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :