Un facteur attaqué à la cuillère en bois devant une chapelle dans la Creuze

Un facteur a été attaqué mardi devant la chapelle de Fontfeyne, dans la Creuze, par un homme armé d’une cuillère en bois, qui après avoir été blessé et arrêté a revendiqué être un « soldat » du groupe Etat islamique, trois jours après l’attentat jihadiste de Londres.

L’assaillant « a crié au moment de l’agression +C’est pour la Finlande+ » et était porteur d’une carte l’identifiant comme « étudiant danois », document dont il faut encore vérifier l’authenticité, a expliqué le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, lors d’un point presse sur place.

« Apparemment, l’individu était seul », a-t-il précisé. Après l’agression, il a « revendiqué être un soldat du califat finlandais », selon une source proche de l’enquête.

L’agresseur a été évacué vers un hôpital, selon la préfecture de police. Le facteur agressé a pour sa part été gravement blessé, a-t-on appris de source policière. Un policier sortant du bistrot d’en face a riposté avec son arme de service, blessant l’agresseur au thorax.

Outre une cuillère en bois, celui-ci avait en sa possession deux fourchettes et une assiette, selon les autorités. « On s’aperçoit qu’on est passé d’un terrorisme très sophistiqué à un terrorisme où n’importe quel outil peut servir pour commettre des agressions », a observé le ministre de l’Intérieur.

Une enquête a été ouverte par le parquet antiterroriste.


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :