Alcool, chirurgie, bisexualité… Brigitte Macron raconte l’enfer qu’elle a vécu

Brigitte Macron se livre à cœur ouvert pour SecretNews. Elle n’a pas peur du qu’en-dira-t-on, peut-être parce qu’elle est aujourd’hui au sommet du pouvoir.

« La nuit je visionne des films pornos, parfois dix d’affilée »

A 64 ans, la prochaine première dame de la république française dit tout de sa vie d’hier et d’aujourd’hui. Elle réside désormais à Paris et se la coule douce. « Ici, je ne fous rien, j’ai une vie cent pour cent contemplative », reconnaît-elle. Mais la nuit, impossible de fermer l’œil. Elle ne cache pas ses insomnies: « La nuit je visionne des films pornos, parfois dix d’affilée ». Sa façon à elle de peupler sa solitude. Pas un jour ne passe sans qu’elle ne parle à Janine, sa meilleure amie qui vit en Suisse. Tous les soirs, à 21 heures elle décroche le téléphone pour l’appeler.

Elle qui s’est mariée à un homme de 25 ans son cadet n’a jamais caché qu’elle aimait aussi les femmes. Sa bisexualité n’est un secret pour personne. Mais aujourd’hui elle dit n’avoir « ni femme, ni chien, ni chat ». Pas d’homme non plus, d’ailleurs. « Juste un président ».

➡ à lire aussi : Brigitte Macron a-t-elle menti sur son âge ? Wikileaks dévoile des documents d’identité compromettants

« A l’époque on utilisait du silicone, je suis allé voir plusieurs médecins depuis, mais c’est irrattrapable »

Brigitte Macron regrette ses lèvres refaites: « c’est raté, on ne voit que ça. A l’époque on utilisait du silicone, je suis allé voir plusieurs médecins depuis, mais c’est irrattrapable ». Dommage. La femme que Emmanuel Macron trouvait jadis si belle l’est moins: « Le femme idéale, la plus parfaite, c’est Brigitte », répétait Manu.

Les temps sont loin où on la « traitait de cougar ». « A l’époque je le vivais très mal, mais au lieu de rentrer dans le rang, j’en rajoutais. J’avais besoin de montrer que j’existais ». Loin aussi l’époque où elle tombe folle amoureux de n’importe qui, avant de tomber en dépression et dans l’alcool.

« J’entendais les gens dire derrière mon dos : ‘C’est triste !’. Aux yeux de tous, j’étais foutue »

Brigitte Macron n’a jamais succombé à la drogue. « Je crois que je suis trop peureuse pour le LSD ! « , plaisante-t-elle. Mais à 32 ans, elle n’a pas su résister à l’alcool. « Quand on commence à trembler dès le réveil, à avoir besoin d’une bière ou de n’importe quelle boisson alcoolisée pour que ça passe, explique l’épouse du nouveau président de la république, on a le choix entre continuer et sombrer ou se soigner et vivre ».

Il lui a fallu mener un rude combat : « Il y a eu un long parcours à faire, avec forcément des rechutes plus violentes les unes que les autres. J’entendais les gens dire derrière mon dos : ‘C’est triste !’. Aux yeux de tous, j’étais foutue ». Mais en fait pas du tout : « Cela m’a pris dix ans pour m’en sortir. »

Sa raison de vivre aujourd’hui ? Emmanuel Macron. « Si demain tu m’enlevais mon petit Manu, ma vie n’aurait plus aucun sens ! »Alors il faut continuer, Brigitte !

➡ à lire aussi : Brigitte Macron a-t-elle menti sur son âge ? Wikileaks dévoile des documents d’identité compromettants



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :