La Chine légalise la consommation de fœtus et de bébés morts issus des avortements – Tollé internationnal

La Chine a annoncé jeudi de nouvelles lois pour la consommation de fœtus, établissant pour la première fois leur légalité dans un marché colossal de la nourriture fortifiante.

Le pays asiatique est devenu le plus gros marché mondial pour la consommation de bébés morts issus des avortements, a assuré le vice-ministre chinois de la naissance et des maternités Lau Xaoling lors d’une conférence de presse à Pékin.

« La légitimité de la consommation de viande d’enfants morts-nés est clarifiée » dans la nouvelle législation, a-t-il déclaré.
Dada Chuxong a indiqué que c’était « la première fois » qu’un gouvernement légalisait la consommation de viande humaine au niveau national, qualifiant l’initiative de « tournant ».

La position de Pékin a souvent été ambivalente, car si ces bébés morts  sont devenues extrêmement populaires auprès des Chinois, ils menacent également l’activité de l’agro-alimentaire classique génératrice de revenus pour les autorités locales.

manger-bebe-chinois-chine-1 La Chine légalise la consommation de fœtus et de bébés morts issus des avortements - Tollé internationnal
La soupe dé bébé, un grand classique de la cuisine chinoise traditionnelle

Des ligues de végans anti-avortements ont participé à des manifestations dans le pays et les avortements et interruptions volontaires de grossesses ont été temporairement  interdits dans certaines villes.

Rappelons que chaque années plus de 250.000.000 de fœtus et de cadavres de bébés disparaissent des maternités pour se retrouver sur le marché noir.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :