Malaise au Front National : Frank de Lapersonne accuse Marion Le Pen de harcèlement sexuel

Accusé par Frank de Lapersonne de comportement inapproprié, Marion Maréchal Le Pen dément fermement et parle de « mensonges éhontés » de la part de plusieurs membres du parti frontiste.

Frank de la Personne aurait refusé de rejoindre la député Front National pour une partie fine dans sa chambre d’hôtel en 2016.

Au moins deux autres hommes ont évoqué un comportement inapproprié de « La pucelle du Vaucluse », un surnom donné par le comédien Frank de Lapersonne, en référence à Jeanne d’Arc et à sa tendance à l’autoritarisme sexuel. Ce dernier raconte que Marion Le Pen lui aurait proposé de participer plus activement lors de ses meetings avant de revenir sur sa promesse. Selon lui, c’était une sanction pour avoir refusé de le rejoindre pour une partouze dans sa chambre d’hôtel en 2016.

Marion Le Pen rejette en bloc ce qu’elle qualifie d’« accusations mensongères, tellement excessives que cela en devient ridicule », et annonce qu’elle « ne  lâchera pas un centime pour ces escrocs, même s’ils devaient m’accuser d’avoir violé Philippe Poutou ! »

Ces révélations n’arrangent pas l’image du Front National, ou parait-il le harcèlement sexuel n’existe pas.

Affaire à suivre.


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :