Chili : un mort lors d’une Hipporrida, cette sorte de corrida qui se pratique avec des hippopotames

Au Chili, un hippotero (torero) a été chargé par un hippopotame pendant une hipporrida, cette nouvelle tendance qui consiste à pratiquer la corrida avec des hippopotames. Le matador, grièvement blessé, avec les quatres membres fracturés et le crâne broyé, a subi ce lundi une intervention chirurgicale à laquelle il n’a malheureusement pas survécu.

Les faits se sont déroulés ce dimanche, à Santiago, dans la célèbre arène de La Muerte. Le matador a d’abord été renversé après avoir été percuté violemment par l’animal de 1650 kg. L’hippopotame lui a ensuite écrasé la tête sous sa patte.

Si la hipporrida est perçue par certains comme une mode passagère, d’autres estiment qu’il s’agit d’actes de cruauté envers les animaux. Certaines autorités locales s’efforcent désormais de réduire le nombre de combats malheureusement de plus en plus fréquents au Chili.

La Hipporrida, un sport pratiqué par des touristes, souvent nus …

Comme le taureau, l’hippopotame est attiré par les couleurs vives. C’est pour rendre cette activité sportive moins dangereuse qu’il est conseillé aux touristes de pratiquer la hipporrida entièrement nu.

hipporida-corrida-hippopotame-nu-chili-1024x538 Chili : un mort lors d'une Hipporrida, cette sorte de corrida qui se pratique avec des hippopotames
Un touriste néerlandais pratiquant la hipporrida dans le plus simple appareil, à Santiago au Chili

L’hippopotame, un animal pourtant en voie d’extinction

L’hippopotame est plus que jamais une espèce en voie de disparition, rappelle le Fonds mondial pour la nature.

L’organisme a remarqué que 95% de la population d’hippopotames qui vivait dans un parc de Santiago, au Chili, a disparu. L’organisme a répertorié seulement 1300 hippopotames dans le parc alors qu’il y en avait près de 30 000, il y a 30 ans.

L’hippopotame est très recherché pour sa viande et ses dents qui font l’objet d’un trafic illégal. Et depuis quelques mois est de plus en plus utilisé lors de hipporrida sanglante dans lesquelles l’animal est très souvent mis à mort dans d’atroces souffrances.

L’hippopotame est un élément essentiel de la chaîne alimentaire et contribue à l’équilibre de l’écosystème. Sa disparition entraînerait par conséquent une diminution des stocks de poissons.


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :