Progrès en génétique : Le gêne de l’homosexualité désormais diagnosticable pendant la grossesse

L’homosexualité pourra désormais être diagnostiquée pendant la grossesse. Les futurs parents, s’ils en font la demande explicite, pourront savoir si leur enfant en gestation porte en lui le gène homosexuel ou non.

La plupart des ouvrages disponibles en français présentent l’homosexualité comme la résultante d’une enfance ou d’un environnement particulier voire d’un choix, et ce, au mépris des données scientifiques.

Nous avons rencontré Jean Guet, directeur d’un groupe de recherches en neuroendocrinologie du comportement à l’université de Paris Descartes, afin d’en savoir plus sur ce fameux gêne homosexuel.

« Plutôt que de parler de « gène gay » chez l’homme, il faudrait davantage envisager un (ou plusieurs) »gène de l’amour pour les hommes », tout comme il pourrait exister un (ou plusieurs) gène contraire, chez la femme. Tout n’est pas sexuel dans nos attirances. 

Concrètement,les parents pourront savoir si leur enfant à naître sera homosexuel ?

Tout à fait. Avec une marge d’erreur possible de 0,2%. Sur simple demande les parents pourront effectuer un test génétique et dans la quinzaine ils auront les résultats. Il faut préciser que ce test sera extrêmement coûteux, et non remboursé par la sécurité sociale.

N’y a-t-il pas un risque de voir se multiplier les avortements ?

Le législateur y a évidemment pensé. C’est pour cela que les tests génétiques de dépistage de l’homosexualité ne pourront se faire qu’après la 12ème semaine de gestation, une fois que le délais légal pour avorter est dépassé.

Selon nos informations, le gêne de la bêtise est en voie d’être découvert également …

 



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :