Erdogan console Geert Wilders après sa défaite aux élections néerlandaises : « On a tout essayé, ça sera pour la prochaine fois »

Recep Erdogan a mis sa colère en poche le temps de consoler son faux ennemi et vrai allié Geert Wilders. Le président turc a eu des paroles réconfortantes pour le populiste d’extrême droite néerlandais perdant des élections du 15 mars : « Tu n’y es pour rien Geert, on a tout essayé pour réveiller un peu plus la haine auprès de nos peuples respectifs, on ne pouvait pas faire plus. Ca sera pour la prochaine fois, ne t’inquiète pas ». Des mots apaisants en cette période de crise diplomatique sans précédent.

Un beau message de paix qui prouve que les élites peuvent parfois faire preuve d’humanité.


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :