Plus que 50 vierges au lieu des 70 prévues. Les syndicats de Daesh s’insurgent contre cette restriction de personnel

Les terroristes de L’Etat Islamique doivent faire face à des conditions de travail de plus en plus difficiles. Dernière mesure en date prise par la direction : une restriction de personnel qui impactera les travailleuses du sexe au paradis. Prévues jusqu’ici au nombre de 70 par martyr terroriste, elles ne seront bientôt plus que 50. Abou Bazar Al Big Daddy, CEO de l’organisation a tenté de rassurer son personnel en précisant qu’aucun licenciement n’était prévu mais que les postes laissés vacants suite à des départs à la retraite ne seraient pas remplacés.

les syndicats de l’organisation dénoncent une culture du profit et du bénéfice contraire aux aspirations philosophiques du groupe Etat Islamique. Les différents délégués syndicaux se sont réunis en assemblée ce vendredi matin afin d’organiser différentes actions sociales et de faire plier le gouvernement de l’état terroriste.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :