Valls demande le droit de tuer son agresseur : « Si Jacqueline Sauvage peut, pourquoi pas moi ? »

Manuel Valls vient de demander officiellement le droit de tuer son jeune agresseur, au nom de la jurisprudence découlant de la grâce présidentielle accordée à Jacqueline Sauvage, qui avait tué son époux violent.

Si une femme peut zigouiller le mec qui lui tape dessus, alors moi aussi je devrais pouvoir le faire ! Sinon c’est du sexisme, ce n’est pas juste ! a déclaré Manuel Valls au micro de France Télévision

François Hollande, président de la République, aurait déclaré qu’il fallait pouvoir prouver avoir été battu pendant plusieurs années avant d’espérer obtenir une grâce. Une simple gifle passagère, et pas forcément volée, ne rentre donc pas dans les critères établis pour appliquer la jurisprudence Sauvage.



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :