A partir du 01 janvier, les femmes battues pourront assassiner leurs maris sans risque d’être poursuivies

La grâce présidentielle accordée à  Jacqueline Sauvage, initialement condamnée pour avoir tué son mari violent, pourra désormais faire jurisprudence (La jurisprudence désigne l’ensemble des décisions de justice relatives à une question juridique donnée. Il s’agit donc de décisions précédemment rendues, qui illustrent comment un problème juridique a été résolu). En effet dès ce 01 janvier, toutes les femmes battues et/ou victimes de violence conjugales pourront librement et en toute impunité se débarrasser de leurs époux violents, à condition d’avoir été victime pendant + de 10 ans. Et à condition de pouvoir prouver que les coups portés par le conjoint étaient de vrais coups, et pas de simples gifles.

La « Loi Sauvage » implique l’acquittement immédiat de la personne incriminée.

« Toutes les femmes préalablement incarcérées pour avoir tué leurs maris seront remises en liberté progressivement tout le long de l’année 2017 », a indiqué le ministre de la justice.

(Cet article est un article satirique, la loi n’autorise personne à tuer personne ! Sauf en cas de guerre. Donc ne tuez pas votre conjoint, même si c’est un salaud … Il y a plein d’autres solutions (comme le suicide maquillé).)



Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :