Déclaration inédite à l’ONU : le président chinois fait son coming-out !

Comme le veut la tradition, le troisième mardi de septembre est consacré à l’Assemblée Générale des Nations-Unies, qui célèbre cette année sa 71e édition. Lors de cette grande messe annuelle, les glands de ce monde sont invités à s’exprimer publiquement afin de délivrer un message – souvent rempli de mièvrerie, toujours plein  de fausse bonne volonté – à leurs pairs, et démontrer ainsi qu’ils ont à cœur la « paix dans le monde », la « lutte contre la pauvreté » ou « la sauvegarde de la nature ». Bref, le même discours que récitent les candidates du Miss France face à Jean-Pierre Foucault sur TF1.

Seulement, personne ne s’attendait à un tel choc lorsque le président Xi Jinping est monté à la tribune pour y déclarer son soutien à la communauté homosexuelle et faire, par la même occasion, son coming-out ! La noble assemblée a tout d’abord cru à une caméra cachée, tout le monde s’est tourné vers les cabines d’interprétations, et plus personne n’a osé rigoler en voyant la tête des délégués chinois, eux-mêmes tellement étonnés par l’annonce qu’ils ont tiré des yeux grands comme des soucoupes (à thé, cela va sans dire).

Regardez plutôt la preuve en image :

La Chine, où l’homosexualité n’est encore que très peu acceptée, essaierait-elle ainsi de se donner une image publique plus acceptable auprès du reste du monde ? Notre envoyé spécial à New York a analysé la situation, et voici ce qu’il nous rapporte :

« Cette annonce est tout simplement incroyable, mais elle pourrait être logique si l’on connait la situation politique du pays. En effet, une rumeur sur l’homosexualité du Président court depuis longtemps dans les rues de Pékin depuis qu’un homme a été aperçu en train de quitter le seul bar gay de la capitale (le très célèbre « Quet Zob ») pour se rendre à la demeure privée de M. Jinping un jour ou sa femme était au théatre. Sans aveu du président, cet homme (vraisemblablement son amant) risque une peine de prison très sévère. Maintenant que le Président lui apporte son soutien publiquement, son amant se trouve hors de danger ».

La délégation chinoise a repris l’avion directement après le discours de son représentant et aucun entretien ou démenti n’a été lancé.

 


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :