Marine Lepen…des origines pas si catholiques ! Coup de tonnerre dans le paysage politique

D’après le sondage IFAP publié aujourd’hui, Marine Lepen arriverait au second tour de l’élection présidentielle dans tous les cas de figure. Ceci dit, en plein coup d’envoi des candidatures pour 2017, une étude récemment publiée pourrait bien changer la donne ! En effet, d’après les conclusions du Professeur Bleuchamp, Docteur en « Généalogie et Héraldique », membre honoraire de la célèbre « Corporation Française de généalogie » et Professeur de critique historique à l’Université de Paris, la mère de Marine Lepen est de nationalité …algérienne !

Cette nouvelle, plus que retentissante pour celle qui clame à cors et à cris sa volonté d’instaurer la « préférence nationale », serait à l’origine de tous les récents conflits familiaux. Rappelez-vous, tout a commencé il y a 8 mois : discorde dans la famille du premier parti d’extrême-droite, récusions de Jean-Marie Lepen et critiques constantes par média interposés. Ce moment coïncide justement avec la publication – d’abord secrète – du rapport du Professeur Bleuchamp, qui nous est heureusement parvenue à travers un ténor du Parti déçu par la direction actuelle par ses pratiques népotistes (après les postes de direction de Jean-Marie Lepen, de Marine Lepen et de Marion-Maréchal « Pétain » Lepen, plusieurs voix mécontentes commencent à s’élever au sein des partisans).

Contacté par téléphone, l’historien nous confirme la véracité des faits et les étaye par l’explication suivante :

« Lors de la Guerre d’Algérie, nous savons que Jean-Marie Lepen a torturé plusieurs Algériens vu qu’il faisait partie de la division des  Renseignements. L’une des victimes, Hamed Bousselhim, a d’ailleurs écrit un livre à ce sujet. Seulement, ce que le grand public ignore – et c’est la raison même pour laquelle Monsieur Bousselhim a subi des heures de souffrance – c’est que Jean-Marie a rencontré à la même époque une algérienne, la sœur de la victime, dont il est tombé amoureux, et qu’il a fait venir clandestinement en France. De cette union est née Marine Lepen ».

Une analyse ADN a été demandée dans le plus grand secret par l’intéressée mais jamais elle n’a voulu dévoiler le résultat. Quant à sa mère (la vraie !), elle vivrait – d’après nos sources – dans un luxueux appartement Bordelais au frais du contribuable français.

On comprend aisément les raisons pour lesquelles « l’ex future probable présidente » de l’Hexagone refuse de publier l’analyse !


Donnez votre avis, chaque opinion compte !

Rejoignez-nous sur Facebook
et restez informé de l'actualité, la vraie , celle que les autres vous cachent ! Merci de soutenir un média libre indépendant.

Vous pouvez également vous inscrire à notre Newsletter et recevoir chaque semaine  du contenu exclusif vérifié par un huissier assermenté.


SONDAGE DU MOIS :